dimanche 22 avril 2018

Je me suis (enfin) lancée dans la saponification à froid! (+ interview de Wash Wash Cousin)


Hellooooo,

savons-wash-wash-cousin

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que je ne peux plus me passer de savons saponifiés à froid, je ne me lave quasiment qu'avec ça (ça m'arrive d'utiliser du rhassoul mélangé à de l'eau ou un gel douche mais c'est très rare) et j'avais envie d'en fabriquer moi-même mais à cause de la soude je n'osais pas me lancer.

Mais depuis quelques mois, en étant très prudente et sous les conseils de Karine du blog Fille mais pas futile je me suis finalement lancée.

J'ai commencé par utiliser de la lessive de soude toute faite pour la saponification car cela minimise les risques (de brûlure) et avec des recettes toutes simples: 100% huile d'olive (castille), Coco-olive et ajout d'argile rouge et huile essentielle.

Comme j'avais envie de voir d'autres techniques et d'apprendre à concevoir mes propres formules, je suis allée à un atelier que donne Wash Wash Cousin près de Dinant. Elle donne également des ateliers pour fabriquer des shampoings solides.

Avec d'autres personnes, après avoir vu un peu de théorie, nous avons appris comment créer nos formules et on a fait un savon coco, karité et olive à l'huile essentielle d'eucalyptus.

Après une cure de 4 semaines (c'est le minimum pour pouvoir utiliser les savons en toute sécurité), j'ai pu l'utiliser et il sent bon et mousse très bien.

savon-saponifie-a-froid
Ce que vous voyez sur le dessus, ce sont des pétales de rose que j'ai ajouté à la fin
J'ai également interviewé Chris de Wash Wash Cousin:

Peux-tu te présenter en quelques mots?

34 ans, Professeur d’anglais, passionnée par la cosmétique naturelle depuis 3 ans. Fan de Death métal, de vieux rap français  et d’aromathérapie. Associer le tout  me fait bien marrer.

D'où vient le nom Wash Wash Cousin?

Comme dit plus haut, j’aime le vieux rap français. Je dirais même que je kiff grave ma race le vieux rap wesh. 

Quels sont tes projets à plus ou moins long terme?

Prochainement j’ouvre ma savonnerie en région namuroise. Je compte décliner ma gamme en 8 savons, 3 shampoings, un déodorant, un baume à lèvres, etc etc etc le ciel est notre seule limite. Mon site internet est en cours de création et nous ouvrirons un e-shop as soon as possible ( je t’ai dit que j’étais prof d’anglais ?  )
Je termine ma formation en aromathérapie appliquée en juin prochain. Je compte enseigner l’aromathérapie sous forme d’ateliers à partir de l’année prochaine ( septembre ? Octobre ? je ne sais pas encore) . J’animerai ces ateliers avec ma sœur qui suit la même formation . Ca va être dingue, ça va même être totalement ouf.

Qu'aimes-tu dans le fait de fabriquer des savons?

Je sais ce que je mets dedans. Je contrôle ma fabrication et mes matières premières de A à Z. Je combine mes trois grandes passions : la cosmétique naturelle, la biochimie et l’aromathérapie
Je fais surtout ça parce que j’en ai un peu marre qu’on se foute de notre gueule en nous vendant des cosmétiques naturels, bio blablblablba bourrés de dérivés d’huile de palme ou de pétrochimie. Naturel ? ça ne veut rien dire, ce n’est pas un terme protégé. N’importe qui peut balancer du phénoxyéthanol dans un produit et se payer un packaging orienté nature. Une petite fleur, un peu de vert et hop tout le monde pense que c’est irréprochable. Les industriels sont assez forts pour faire croire plus ou moins tout et n’importe quoi. Le greenwashing ça fonctionne et ils l’ont bien compris.

Penses-tu élargir les ateliers que tu proposes (crème de jour, sérum...) ou en rester à la fabrication de savons saf?

Bien entendu, je pense élargir mes ateliers. Si j’avais plus de temps cela serait fait depuis longtemps,… ;-)
Pour le moment j’anime deux ateliers : shampoings solides et saponification à froid. Si à un moment donné l’un ou l’autre me saoule, je passerai à autre chose et j’en créerai d’autres. Je ne me prends pas la tête et j’anime des ateliers qui m’éclatent avant tout. 

Des bises, des bulles, des alternatives

atelier-wash-wash-cousin
fabrication-savon-saf

Merci Chris d'avoir répondu à mes questions, je lui souhaite beaucoup de succès avec sa future savonnerie et ses ateliers :)

Sa page Facebook
Son blog

N'hésitez pas à la contacter si vous avez envie de participer à un de ses ateliers (à Mont-Godinne en Belgique).

Fabriquer ses propres savons est très addictif, j'adore ça 😊😊😊

Vous avez déjà fabriqué vos propres savons? Ou vous en avez envie mais vous n'osez pas vous lancer?

N'hésitez pas à me poser des questions si vous en avez, je serais ravie d'y répondre ;)

A bientôt ;)





Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Génial que tu te sois lancée ! Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Oh Merci !!!!!
    Mais je n'ai pas fait grand chose, c'est toi qui as tout fait ;)
    Super pour l'atelier et Chris est top !!!
    Hâte de tester les savons de sa savonnerie.
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si j'aurais osé me lancer sans tes conseils ;)
      Bisous

      Supprimer
  3. Hello, j'aimerai beaucoup participer à ce genre d'atelier un jour, des bisous

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour superbe article j'aime beaucoup les savons narurelle tellement moins agressif pour la peau j'ai hâte de découvrir la boutique bonne soirée

    RépondreSupprimer
  5. J'adore les savons SAF ! Quelle douceur pour la peau ! J'adorerais tester une de tes créations :D

    RépondreSupprimer
  6. J'utilise beaucoup de savons SAF (j'essaie plein de marques !) mais je n'ai encore jamais osé en faire moi même. ça viendra peut être un jour. Mais l'histoire de la soude me fait peur aussi !

    RépondreSupprimer

N hésitez pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir ;)